Catégories



Informations

Fusils de chasse

Publié le : 31/10/2019 10:41:05
Catégories : CHASSE

Son choix va ainsi dépendre non seulement du type de chasse pratiquée, de la cible, de la marque, mais également du coût. Une tâche qui peut s’avérer être assez complexe surtout si l’on ne possède pas de connaissance en la matière. Heureusement, nous avons pour ambition de vous guider afin que vous puissiez choisir efficacement le fusil de chasse qui vous conviendra.

Généralités sur le fusil de chasse

L’objectif de cette rubrique est de vous fournir un certain nombre d’informations qui vous permettront de savoir distinguer les différences notoires qui existent entre les fusils de chasse. Tout dépendra alors, du type d’âme du canon, du calibre et des munitions et du mécanisme d’action.

Le type d’âme du canon

Canon à âme lisse

L’âme du fusil qui désigne la paroi interne du canon est lisse dès la sortie des premiers fusils de chasse. Même si cette constitution tend à être désuète, on la retrouve encore fortement chez les fusils de chasse destinés à tirer des plombs de chasse. Son but étant de toucher une zone assez grande de la cible. Ce type de fusil ne permettra donc pas une précision.

Pour que le patron, c’est-à-dire la gerbe de plomb issue en tirant avec un fusil de chasse dont le canon est à âme lisse soit plus efficient, certains concessionnaires optent pour un étranglement. Ce dernier consiste à resserrer légèrement le bout du canon à la manière d’un entonnoir. Le but étant de canaliser le plus possible le nuage de plomb afin qu’elle comporte une énergie létale assez suffisante lorsqu’elle atteint le gibier. Et on estime que 5 impacts dotés de suffisamment d’énergie sont nécessaires pour tuer net un gibier.

Canon à âme rayée

À la manière d’une carabine, les fusils de chasse dont le canon est à âme rayée proposent une constitution différente du canon à âme lisse. En effet, la cavité interne est floquée de rayures en spirale. Cette configuration lui confère l’avantage d’être plus précis. Ce type de fusil ne peut tirer des plombs et est exclusivement fait pour le tir de munition à balle unique spécialement conçue telle que le sabot.

Le calibre et les munitions

Lorsqu’on évoque un fusil de chasse, il est courant de faire référence à son calibre. Ce dernier va désigner le diamètre des projectiles ou celui du canon. Il est classé en ordre décroissant de puissance et les plus usagés sont le calibre 12, le 16, le 20, le 28 et le 410.

Quant aux munitions, excepté dans les fusils de chasse à canon à âme rayée où il est indispensable d’utiliser celles conçues spécialement (sabot), elles sont faites le plus souvent de plomb. Même s’il est possible de rencontrer également des cartouches à balle désignées par le vocable anglais slug. Elles ne possèdent pas de plomb même si leur structure est similaire (FosterBrenneke).

Le type de mécanisme

Le type de mécanisme utilisé par un fusil de chasse est déterminant dans le choix qu’on fera. Tout sera également fonction du type de chasse qu’on effectuera et de la réglementation en vigueur dans son pays. Nous allons donc faire un petit tour d’horizon des différents mécanismes connus et utilisés.

Fusil à canon basculant

Considéré comme le mécanisme le plus sécuritaire et le plus fiable, le fusil à canon basculant est l’un des styles les plus vulgaires. Son rechargement est assez simple puisqu’il suffit de désolidariser l’ensemble du canon de la culasse et de la platine du système de percussion en basculant d’un bloc vers l’avant, dans un axe perpendiculaire au plan de l’arme. L’étui vide de la cartouche tombera à l’ouverture et il suffira de la recharger et d’assembler l’ensemble pour faire feu. C’est un mécanisme qu’on retrouve généralement dans les fusils munis de deux canons juxtaposés ou superposés.

Système Darne et système Charlin

Le système Darne tire son nom du patronyme de son fondateur Régis Darne. Ici, il ne s’agira pas de désolidariser l’ensemble du canon de la culasse afin d’effectuer le rechargement. Il suffira d’actionner le coin tombant situé en haut par le levier à bascule tout à l’extrémité du canon. Ce qui aura pour effet d’ouvrir la culasse mobile coulissante où vous pourrez insérer les munitions. C’est quasiment le même principe de fonctionnement avec le système Charlin qui diffère par le mécanisme de fermeture de la culasse. Un mécanisme à genouillère dont le levier d’actionnement est une prolongation de la genouillère postérieure permet le verrouillage chez Charlin.

Fusilà répétition

Comme son nom l’indique, le fusil à répétition offre l’avantage de répéter rapidement l’action. En d’autres termes, contrairement aux autres systèmes qui nécessitent de tirer un coup et de recharger la culasse, celui-ci par une action manuelle effectuée sur une commande se recharge rapidement.

Ainsi, dans les fusils à levier comme le Winchester 1887 et Winchester 1901, il suffit de tirer le levier pour éjecter la cartouche utilisée et de la remettre en place afin que la nouvelle s’y installe. Ils donneront naissance aux fusils à pompe qui va sur la base du même système sauf qu’ici, il faudra exercer un mouvement de va-et-vient à la garde avant de l’arme, placée sur un rail monté sous le canon constitué par le chargeur tubulaire.

Quant aux fusils semi-automatiques et fusils automatiques, ils ne nécessitent pas d’action de votre part afin d’être rechargés. Il suffit de relâcher la détente pour que la nouvelle cartouche vienne se loger. Il donne ainsi une plus grande flexibilité et rapidité.

Différents types de chasse

On ne saurait choisir le fusil de chasse adéquat sans avoir des notions sur le type de chasse à pratiquer. On en distingue plusieurs en fonction du lieu de résidence et du gibier traqué. On peut noter ici :

-          La chasse en battue qui se fait de manière collective. Des rabatteurs vont effrayer le gibier afin de les diriger vers des tireurs postés sur une ligne de tir ;

-          La chasse à courre ou vénerie nécessite un budget plus conséquent puisqu’il faut être propriétaire d’une meute de chiens ou de chevaux. Les chiens vont épuiser le gibier dans une course acharnée et il vous suffira ensuite de le tuer lorsqu’il sera à bout de souffle ;

-          La chasse à l’affût consiste à se cacher dans le plus grand silence en attendant l’approche du gibier. Il faudra qu’il soit à portée de tir avant de dégainer ;

-          La chasse devant soi au chien d’arrêt fait également appel aux aptitudes de vos animaux de compagnie. Les chiens vont flairer l’animal, le marquer et l’arrêter en attendant que vous arriviez.

 Quelle marque de fusil de chasse utilisée ?

Il existe une panoplie de fusil de chasse en fonction du calibre, du mécanisme d’enclenchement, etc. Lorsque vous faites l’acquisition d’une marque, tenez compte de tous les paramètres qui ont été évoqués ci-dessus. Les plus populaires peuvent être répertoriés dans la liste non exhaustive suivante :

-          Winchester ;

-          Baïkal ;

-          Bettinsoli ;

-          Benelli ;

-          Browning ;

-          Verney-Carron ;

-          Fabarm ;

-          ATA

Produits associés

Partager ce contenu

You must be registered

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire